fr

Optoma

 
 
 
Recherche
Tapez votre critère de recherche et appuyez sur Entrée
Loading ring icon

POLITIQUE D’ÉGALITÉ DES SEXES ET ÉGALITÉ DES CHANCES

Engager à garantir l’égalité des chances

Nous sommes engagés à garantir une égalité entre les sexes et une égalité des chances en matière d’emploi. Nous condamnons toute forme de traitement désavantageux ou gratification financière fondé de manière directe ou indirecte sur la discrimination, le harcèlement, la victimisation des employés ou des candidats à un poste basé sur l’âge, la race, les croyances religieuses, les opinions politiques, les croyances, la couleur, l’origine ethnique, la nationalité, l’état matrimonial ou la qualité parentale, la grossesse ou la maternité, changement de sexe, sexe, orientation sexuelle ou le handicap, et toute autre forme de traitement désavantageux basé sur ces critères. Optoma est responsable légalement de bannir toute forme de discrimination basée sur les critères cités ci-dessus et de proscrire toute discrimination liée à la rémunération entre homme et femme pour un travail identique, similaire ou à valeur égale.

Pratiques en matière d’emploi

Vous êtes personnellement responsable de respecter les principes d’égalité entre les sexes et d’égalité des chances en matière d’emploi ainsi que promouvoir un équilibre entre les races. Nous allons promouvoir activement l’égalité des chances dans nos activités commerciales pour assurer que chaque individu reçoive un traitement juste, équitable et en adéquation avec leurs aptitudes, compétences et capacités. Les employés seront recrutés, sélectionnés, promus et formés sur la base de critères objectifs. Tout harcèlement sexuel, racial ou tout autre forme de harcèlement ne seront tolérés. Tout comportement discriminatoire d’un membre du personnel sera sanctionné par des mesures disciplinaires.

Nous surveillons régulièrement nos politiques pour nous assurer que nous menons une politique d’égalité des chances optimale.

Procédures disciplinaires et relatives aux doléances

Nous nous assurons que tous les employé(e)s ressentant qu’il ou elle a été traité(e) injustement ou a été victime de discrimination/harcèlement de manière direct ou indirect peuvent le signaler en suivant la procédure propre relative aux doléances : tous les efforts seront mis en œuvre pour parvenir à une solution satisfaisante. Tout employé soumettant une plainte pour discrimination/harcèlement sera protégé de toute forme de représailles.

Formations

Nous formons, faisons évoluer et soutenons nos collaborateurs sur la base du mérite et des compétences, et nous encourageons objectivement tous les employés et les candidats.

Réinsertion sociale des délinquants

En application de la loi sur ‘’La Réhabilitation des Délinquants’’ de 1974 (Rehabilitation of Offenders Act au Royaume-Uni), nous ne réalisons aucune discrimination envers toute personne ayant fait l’objet d’une condamnation.

Égalité des salaires

Les hommes et les femmes doivent recevoir une rémunération égale sans aucune distinction portée sur le sexe de l’individu. Ce droit est énoncé dans le Traité de Rome et renforcé par les lois françaises.

Toutes les mesures seront prises pour assurer aux collaborateurs et collaboratrices une parité salariale pour un travail égal, un travail considéré comme équivalent et de même valeur.

Harcèlement au travail

Le harcèlement se définit comme un comportement non sollicité et importun sur un lieu de travail qui porte préjudice à la dignité du destinataire. Ce type de comportement basé sur le genre, l’orientation sexuelle, la situation familiale, la race, la couleur de peau, la nationalité, l’origine ethnique, la nationalité, l’âge ou le handicap constitue une violation de la politique en matière d’égalité d’accès à l’emploi.

Nous nous engageons à nous assurer qu’aucun harcèlement ou victimisation sur le lieu de travail, soit négligé ou toléré, quelles que soient les motivations. Ce type d’attitude peut prendre des formes extrêmes, telles que la violence ou le harcèlement, mais également des formes moins visibles comme se moquer ou émettre des propos ridiculisant à l’égard de collaborateurs et de subordonnées.

Un comportement est jugé comme étant du harcèlement lorsque le destinataire a exprimé clairement que ce dernier le considérait comme étant offensant. Un acte offensant peut également être considéré comme du harcèlement à partir du moment où il est insultant à l’égard du destinataire.

Toute forme de harcèlement fera l’objet de mesures disciplinaires.

Harcèlement sur le lieu de travail par une tierce partie

Le harcèlement par une tierce partie peut survenir si un(e) employé(e) se plaint d’être harcelé(e) par une personne ne faisant pas partie de l’effectif de l’entreprise, ou lorsque qu’un(e) employé(e) harcèle un client ou un prospect.

Si vous faites l’objet de harcèlement par une personne lors de l’exercice de vos fonctions, il est très important de le faire savoir à votre manager le plus rapidement possible : nous ne pouvons agir qu’à partir du moment où nous sommes prévenus de tels agissements. Nous prendrons par la suite les mesures nécessaires pour prévenir ce type de comportement.

Harcèlement sexuel au travail

Le harcèlement sexuel est une forme de harcèlement. Ce type de harcèlement a lieu au travail : ce harcèlement de nature sexuelle est perpétué par un(e) employé(e) ou un groupe d’employé(e)s et vise un(e) autre un(e) employé(e). Il peut également être basé sur le sexe de la personne et le destinataire le considère comme indésirable et offensant.

Les exemples ci-dessous illustrent les types de comportements qui peuvent être considérés comme du harcèlement sexuel :

  1. contacts physiques non désirés ou un comportement intimidant, ou physiquement/verbalement abusif. Le harcèlement peut également être non verbal, par exemple, par des gestes ou des regards insistants ;
  2. suggérer que des faveurs sexuelles peuvent faire évoluer la carrière d’une personne ou au contraire, l’entraver en cas de refus ;
  3. avances, propositions, suggestions de nature sexuelle ou une pression pour avoir des rapports sexuels sur le lieu de travail ou en dehors ;
  4. remarques désobligeantes ou dénigrantes basées sur le genre, ou l’exposition à des images à caractère sexuel sur le lieu de travail. Le harcèlement sexuel est considéré comme étant un rejet de l’équité en matière d’emploi. Ce dernier a pour effet d’insulter et humilier l’employé(e) harcelé(e).

Discrimination raciale

La discrimination raciale est une forme de harcèlement. Ce type de harcèlement a lieu au travail : ce harcèlement de nature raciale est perpétué par un(e) employé(e) ou un groupe d’employé(e)s et vise un(e) autre un(e) employé(e). Il peut être également basé sur la race, la couleur de peau ou les origines de la personne et le destinataire est considéré comme indésirable et offensant.

Les exemples ci-dessous illustrent les types de comportements qui peuvent être considérés comme harcèlement racial :

  1. Plaisanteries au sujet de la race.
  2. Utilisation de noms désobligeants.
  3. S’adresser à des personnes par des descriptions à caractère raciste et offensant.
  4. Violence verbale ou physique en raison de la race ou la couleur de peau d’une personne.
  5. Comportement préjudiciable à cause de la race d’une personne.
  6. Prendre pour raison la race d’une personne pour lui refuser des opportunités.

La présente politique s’applique pour tous les actes verbaux ou physiques, ainsi que toutes les autres formes de communication : ce qui comprend les communications électroniques telles que les SMS, e-mails et faxes, ainsi que les communications écrites.

Reporter des comportements discriminatoires/de harcèlement

Si vous pensez être victime de discrimination/harcèlement, vous devez déposer une plainte officielle. Selon la gravité des allégations, l’employé(e) en question pourra être suspendu(e) pendant l’enquête interne.

L’objectif étant de résoudre la plainte pour harcèlement avec tact, impartialité, efficacité et rapidité.

Le collaborateur ayant émis une plainte pour harcèlement, ou soutenu/aidé, ne pourra faire l’objet de représailles, et ce même si la plainte n’est pas maintenue, à condition que la plainte ait été réalisée de bonne foi.

Discrimination fondée sur l’âge

Toute discrimination ou harcèlement basé sur l’âge par les employeurs est interdit dans les domaines du recrutement, de la promotion et la formation. Aucune discrimination directe ou indirecte basée sur l’âge n’est autorisée.

Il est illégal pour un employeur de discriminer un individu sur le choix final du candidat sélectionné pour un poste ; sur la condition que le poste ait été proposé à l’individu ; en refusant d’offrir, ou en s’abstenant délibérément d’offrir, un emploi.

De même, il est illégal pour un employeur de discriminer une personne en matière d’emploi : concernant les possibilités de promotion, mutation, formation ou bénéficier de tout autre avantage ; en refusant ou d’empêcher délibérément l’accès à cette personne de telles opportunités, ou de licencier ou de causer tout autre préjudice.

Il existe des circonstances dans lesquelles certaines de ces réglementations ne peuvent pas s’appliquer selon les exigences réelles de l’emploi concerné.

This website uses cookies to give you the best online experience. If you'd like to know more or change your preferences, our Cookie Policy explains more.You consent to our cookies if you continue to use our website.