Tapez votre critère de recherche et appuyez sur Entrée
Loading
Industrie Art
Région Lyon, France
Type de solution
Projection lumineuse pour l'art baroque
Société d'installation
Ensemble La Française
www.ensemblelafrancaise.com
L'ensemble la Française cherche à transmettre sa connaissance et son goût pour l'art baroque ; art parfois oublié des 17ème et 18ème siècles, art capable de nous transporter encore aujourd'hui. Ce jeune ensemble, fondé en 2013 par la flûtiste et architecte Aude Lestienne, tire son nom des Nations de François Couperin. Il réunit 4 musiciens issus du CNSMD de Lyon et du Conservatoire Royal de Bruxelles : Aude Lestienne (traverso), Shiho Ono (violon), Jean Baptiste Valfré (violoncelle), Kazuya Gunji (clavecin). Il a surtout développé son travail autour de la musique de chambre française de la première moitié du 18ème siècle (vocale ou instrumentale) et notamment de compositeurs tombés dans l’oubli.
« Il offre une très bonne puissance même avec la lumière naturelle »
Aude LESTIENNE, flutiste et architecte
« Excellent vidéoprojecteur avec une très belle qualité d’image que ce soit pour la définition, les couleurs ou les contrastes pour le noir et blanc.»
Aude LESTIENNE, flutiste et architecte
« Surtout avec la taille d’image, on a cet effet d’immersion dans les lieux qu’on souhaitait donner.»
Aude LESTIENNE, flutiste et architecte
Quatre musiciens (flûte, violon, violoncelle et clavecin) évoluent sur scène, et derrière eux sont projetées des photographies volontairement grandes pour une immersion totale dans la dimension baroque du spectacle.

L’époque baroque mise en lumière et en musique par l’ensemble « la Française »

Challenge

L’ensemble « La Française » avait le souhait de créer un nouveau spectacle qui mette en miroir l’univers musical et architectural du baroque français entre 1730 et 1755. Les quatre musiciens (flûte, violon, violoncelle et clavecin) explorent des pièces de Telemann, Boismortier, Rameau, Francoeur, Leclair… et des bâtiments de Boffrand, Héré, Le Nôtre, de Cotte…

Le spectacle « Hypotyposis » propose une mise en scène qui permet de faire dialoguer la musique et l’architecture pour qu’elle se complètent. La projection se voulait assez grande pour permettre une immersion du spectateur dans les lieux sans pour autant que l’image ne prenne toute la place dans le spectacle. Différents types d’écrans ocomposent la scène où évoluent les musiciens : un écran fixe et trois écrans mobiles.

Aude Lestienne, a conçu le spectacle pour qu’il :

  • présente des lieux et des musiques caractéristiques de la période rocaille (hôtels particuliers, églises, jardins, places royales… et musiques de salon, suites de danses, concerto, sonates…),
  • montre comment les mêmes caractéristiques du baroque (contraste, mouvement, ornement, sensibilité, fantaisie…) s’expriment dans ces deux langages distincts que sont la musique et l’architecture
  • et surtout, fasse ressortir la sensibilité, l’émotion propre à ce courant artistique. »

 

Solution

Pour avoir un résultat optimal, le projecteur utilisé devait être suffisamment puissant pour s’adapter à différents environnements dans lequel le spectacle sera amené à évoluer.

Le projecteur EH615T correspondait parfaitement à tous les critères avec sa luminosité de 6200 lumens, sa résolution Full HD et sa connectivité HDBaseT. Il offre également une facilité d’installation avec un zoom impressionnant de 1.8x, un lens shift vertical et une correction géométrique quatre angles. Toutes ces caractéristiques offraient la flexibilité nécessaire pour ce spectacle.

Le but était d’obtenir une grande base d’image (6 x 3.27m) pour obtenir un vrai décor derrière les musiciens pour habiller la scène complètement. Le ratio 1.2-2.16:1 du EH615T permettait de l’installer à une distance standard sans devoir trop l’éloigner.

La luminosité du vidéoprojecteur Optoma EH615T était très importante pour permettre un rendu visuel toujours impressionnant même si le lieu du spectacle ne peut pas être plongé dans le noir. De plus, la performance du contraste était primordiale car les images projetées sont majoritairement en noir et blanc.

La connectivité HDBaseT était également un critère clé pour simplifier la connexion et le montage/démontage du matériel de projection.

Enfin, le projecteur devait offrir un encombrement minimum et un niveau sonore réduit, ainsi les spectateurs ne seraient pas gênés par le vidéoprojecteur, il serait transporté facilement, car ce spectacle est amené à se déplacer dans différentes villes et lieux.

 

Résultat

L’ensemble « La Française » explore l’univers musical et architectural du baroque français entre 1730 et 1755. Il met en miroir des pièces de Telemann Boismortier, Rameau, Francoeur, Leclair… et des bâtiments de Boffrand, Héré, Le Nôtre, de Cotte… Quatre musiciens (flûte, violon, violoncelle et clavecin) évoluent sur scène, et derrière eux sont projetées des photographies volontairement grandes pour une immersion totale dans la dimension baroque du spectacle. Les premières du spectacle ont eu lieu les 23 et 24 mai à Lyon, et les premières dates ont eu lieu les 5 juin à Paris, et 8 juin au Festival Jean de La Fontaine à Château-Thierry. Les dates suivantes sont : 11 octobre aux Petites Nuits de Sceaux et 21 novembre au Théâtre de la Mouche à St Genis-Laval.

L’équipe de conception du spectacle est très satisfaite : « Excellent vidéoprojecteur avec une très belle qualité d’image que ce soit pour la définition, les couleurs ou les contrastes pour le noir et blanc »

« Le projecteur est très facile d’utilisation et d’installation, il offre une très bonne puissance même avec la lumière naturelle, et il est peu bruyant, nous n’avons pas eu besoin d’avoir recours à une boite isolée acoustiquement »

« Surtout avec la taille d’image, on a cet effet d’immersion dans les lieux qu’on souhaitait donner. » conclut Aude Lestienne, directrice artistique de l’ensemble La Française.

Liste des équipements

Projecteur Optoma ProScène EH615T
This website uses cookies to give you the best online experience. If you'd like to know more or change your preferences, our Cookie Policy explains more.You consent to our cookies if you continue to use our website.