Tapez votre critère de recherche et appuyez sur Entrée
Loading
Industrie Art
Région Paris, France
Type de solution
Projection immersive sur quatre murs
Société d'installation
Interférences
https://www.facebook.com/quelquechosedeneuf/
Interférences est une Association fondée à Paris fin 2018, et qui s’occupe notamment du projet Quelque Chose de Neuf, qui produira sur la saison 2019-2020 un événement par mois présentant un artiste contemporain sélectionné par l’Association. L’Association est composée de 100 bénévoles, étudiants et jeunes professionnels du monde de la culture qui se répartissent en 10 pôles de compétences, pour offrir à l’artiste une équipe flexible et les meilleures conditions pour monter son projet.
« Du fait de la taille de la salle et de la grande taille des écrans, il nous fallait des vidéoprojecteurs à focale courte, mais également avec une bonne définition, pour permettre une véritable immersion du spectateur. »
Florence Bousquet, responsable Scénographie du projet
« Les quatre vidéoprojecteurs étaient chacun relié à un ordinateur différent, et projetaient un point de vue spécifique du film d’Andrès Brisson ».
Eloïse Gentié, responsable mécénat-partenariats du projet
« Le rendu visuel était parfait, les spectateurs étaient en immersion totale comme le recherchait le réalisateur. »
FEELNASTIC réalisé par Andrés Brisson

Projection immersive par l’artiste argentin Andrès Brisson

Challenge : 

L’association Interférences lançait en octobre le projet « Quelque Chose de Neuf » qui offre la possibilité à des artistes sélectionnés, par appel à projets, de bénéficier d’un soutien technique, logistique, de diffusion et d’archivage.

Dans ce cadre, l’association proposait donc la première diffusion en France du film immersif FEELNASTIC de l’artiste argentin Andrés Brisson, à la Maison de l’Amérique Latine à Paris du 24 au 25 octobre 2019.

Ce film étant réalisé pour une installation à 4 canaux, il devait donc être diffusé dans un carré sur une surface noire, sans lumière parasite. L’idée étant que le spectateur soit « encerclé » par les images, il peut choisir où regarder ou se laisser transporter par différents écrans.

L’espace en sous-sol de la Maison de l’Amérique Latine était de petite taille, l’artiste souhaitait une atmosphère immersive avec une projection sur les quatre murs de la pièce.
 
Le film a été cofinancé par le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain, et le Ministère de la Culture Argentin et le Fond National Argentin pour les Arts.
 

Solution 

Pour créer une atmosphère immersive, il fallait projeter les 4 canaux du film immersif d’Andres Brisson sur les quatre murs de la pièce choisie.

Florence Bousquet, responsable Scénographie du projet a indiqué : « Du fait de la taille de la salle et de la grande taille des écrans, il nous fallait des vidéoprojecteurs à focale courte, mais également avec une bonne définition, pour permettre une véritable immersion du spectateur. »

Oula Zaroual, responsable Production du projet a ajouté : « L’artiste nous a demandé spécifiquement des vidéoprojecteurs Optoma, qu’il avait déjà pu utiliser sur des projets précédents ».  L’association Interférences a donc choisi des projecteurs courte focale Optoma GT1080e.

Les quatre projeteurs ont été installés au plafond chacun orientés vers un mur différent. Du sol au plafond tout était recouvert de tissu noir pour une immersion parfaite du public. Les dimensions des projections étaient assez importantes : 5m de large et 2.36m de haut.

Les vidéoprojecteurs Optoma GT1080e étaient parfaits pour cette installation car ils offraient la possibilité d’avoir une grande image avec un recul réduit, ils pouvaient ainsi être installés au centre de la pièce, au plafond, pour projeter sur les quatre murs. Ces projecteurs proposent une luminosité de 3000 lumens et une résolution Full HD 1080p pour offrir une qualité d’image impressionnante et des couleurs vibrantes.

 

Résultat 

Quelque Chose de Neuf a présenté le premier projet sélectionné par son équipe. L’exposition de l’installation multimédia FEELNASTIC d’Andrés Brisson a eu lieu dans le superbe écrin de la Maison de l'Amérique latine. Le vernissage s’est tenu le jeudi 24 octobre 2019 de 18h à 23h et l’œuvre était également visible le vendredi 25 octobre, de 14h à 23h.

Eloïse Gentié, responsable mécénat-partenariats du projet, explique : « Les quatre vidéoprojecteurs étaient chacun relié à un ordinateur différent, et projetaient un point de vue spécifique du film d’Andrès Brisson ».

Grâce à la focale courte et la résolution Full HD des GT1080e, le rendu visuel était parfait, les spectateurs étaient en immersion totale comme le recherchait le réalisateur.

Andrès Brisson souhaitait offrir une expérience sensorielle à travers cette installation, les spectateurs étaient attirés par les 4 écrans et pouvaient en choisir un seul ou se laisser porter par l’évolution des scènes du film pour changer leur point de vue et ainsi suivre l’héroïne pendant 22 min.

 

Crédits :

Photographies : Corentin Schimel pour Interférences

Réalisation du film "FEELNASTIC" : Andrés Brisson

 

 

Liste des équipements

4 x Optoma GT1080e
This website uses cookies to give you the best online experience. If you'd like to know more or change your preferences, our Cookie Policy explains more.You consent to our cookies if you continue to use our website.